Togo : le parlement adopte la loi modificative sur le BIC qui devrait contribuer à l'amélioration du climat des affaires

Finance
samedi, 23 juin 2018 16:58
Togo : le parlement adopte la loi modificative sur le BIC qui devrait contribuer à l'amélioration du climat des affaires

(Togo First) - Les députés togolais ont voté le vendredi 22 juin la loi modificative de la loi uniforme n°2016-005 du 14 mars 2016 relative à la règlementation des bureaux d’informations sur le crédit (BIC).

Le BIC est une institution chargée de collecter auprès des organismes financiers, des sources publiques et des grands facturiers, notamment les sociétés de fourniture d'eau et d'électricité ainsi que les sociétés de téléphonie, des données sur les antécédents de crédit ou de paiement d'un client, en vue d’établir des rapports de solvabilité détaillés servant de critères objectifs à la prise de décision en matière d’octroi de crédit.

Le nouveau texte que vient d’adopter le parlement ajoute un cinquième alinéa à l’article 57 de ladite loi. Concrètement, il permet aux institutions de partager avec le BIC, les données sur les antécédents de crédits de leurs clients, antérieurs à la date d’entrée en vigueur de ladite loi.

Dans le cas du Togo, cette nouvelle disposition permettra de renforcer la présence du Togo dans sur la plateforme d’échange d’information sur le crédit où le pays est peu représenté. « L’adoption de cette loi permettra donc d'enrichir la base d'information du BIC et partant, d'améliorer la notation de notre pays dans l'évaluation du climat des affaires. », a déclaré Sani Yaya, ministre de l’économie et des finances dans son adresse aux députés.

Selon le ministre, le BIC est un précieux instrument qui aura un impact significatif sur « l’amélioration du climat des affaires en favorisant une meilleure accessibilité au crédit, à travers la mise en place d’un outil efficace d’analyse, d’évaluation et de gestion des risques. »

Pour lui, l’échange d’information sur le crédit devrait permettre notamment d’anticiper le surendettement des emprunteurs et de prendre des décisions plus appropriées en matière d’octroi de crédit aux particuliers. L’avantage pour les institutions financières et des grands facturiers est qu’il participera à l’amélioration de la qualité de leurs portefeuilles et santé financière.

Fiacre E. Kakpo

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.