Entrepreneuriat : Victoire Tomegah-Dogbé et Guy Madjé Lorenzo mettent la lumière sur l’art togolais

Gouvernance économique
samedi, 28 juillet 2018 08:59
Entrepreneuriat : Victoire Tomegah-Dogbé et Guy Madjé Lorenzo mettent la lumière sur l’art togolais

(Togo First) - La tournée de proximité de trois (03) jours entamée le mercredi 25 juillet 2018 par la ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Victoire Tomegah-Dogbé, s’est poursuivie ce jeudi 26 juin 2018.

A cette étape, la ministre, en compagnie de son homologue en charge de la culture, Guy Madjé Lorenzo, a mis à l’honneur des entrepreneurs évoluant dans le domaine de l’art et de l’innovation aussi bien manuelle que technologique.

L’art et la création artistique sous toutes ses formes à l’honneur

Le binôme ministériel est allé au village d’art « Tayé Tayé » de Steven Agbétoglo.

18728 in 1 TogoFirst Victoire Guy

Pur produit du Village artisanal de Lomé, le jeune sculpteur a rassemblé autour de lui des jeunes issus du même centre que lui et excellant dans divers domaines : sculpture, art et peinture, couture, fabrication de perles, etc. …

18728 in 2 TogoFirst Victoire Guy

La visite des deux membres du gouvernement a été l’occasion pour ce passionné de bois et de tout ce qui peut en découler, de leur exposer ses difficultés et de solliciter leur appui afin de faire de ce village d’art qui regorge de magnifiques œuvres, un lieu incontournable de l’art et de la création togolaise.

18728 in 3 TogoFirst Victoire Guy

La seconde étape a été au Village Artisanal de Lomé, un cadre tout aussi riche en découvertes artistiques pour les deux ministres. Là, sous la conduite de la directrice du site et du conservateur du village, les deux personnalités ont pu apprécier les diverses créations exposées dans les stands de dessin, peinture, tissage, sculpture et autres arts… Elles ont également saisi l’occasion pour échanger avec les divers artistes et artisans présents sur place.

18728 in 4 TogoFirst Victoire Guy

Jimmy Hope, l’étape surprise 

Après ce passage au village artisanal, la délégation a mis le cap sur Baguida, quelque peu à la périphérie de la capitale pour une visite à l’artiste de la chanson et peintre togolais Senaya Koffi, plus connu sous le nom de Jimmy Hope.

18728 in 5 TogoFirst Victoire Guy

Le célèbre rockeur togolais qui a plusieurs cordes à son arc, a offert aux ministres et aux journalistes, une visite guidée de son domicile qui s’est révélé un véritable musée dédié à l’art et surtout à la peinture.

Plus de deux cents (200) œuvres achevées et d’autres en cours de finition ont émerveillé les visiteurs. Le musicien au chapeau et à la guitare, que le ministre de la culture Guy Madjé Lorenzo a qualifié de « patrimoine national », a esquissé quelques toiles avant d’emballer la délégation conquise avec quelques-uns de ses morceaux préférés.

18728 in 6 TogoFirst Victoire Guy

Se prêtant au jeu, la ministre du développement à la base a d’ailleurs demandé à l’icône du rock togolais une composition a capela tirée d’une inspiration subite. Visiblement conquis, les représentants du gouvernement ont ensemble formulé le vœu de voir une école d’art se créer avec comme figure principale l’auteur du morceau culte « It’s too late ».

Jean Koumy, le « tonton amour » de l’art togolais

L’immersion dans le monde de l’art s’est poursuivie avec un tour chez l’artiste peintre plasticien togolo-belge Jean Koumy.

En compagnie de Limda Awesso, son agent Afrique, également artiste, celui en qui « on retrouve à la fois du Picasso, du Chagall, ou encore du Alechensky », tous des artistes peintres de renom, a dévoilé ses œuvres à la délégation.

18728 in 7 TogoFirst Victoire Guy

Comme chez Jimmy Hope, les ministres ont pu constater l’omniprésence de l’art dans le vécu et toute la résidence de Jean Koumy. Ils ont également réitéré le vœu de voir une école d’art s’ériger à Lomé, afin que « les grands artistes du Togo fassent profiter les plus jeunes de leurs expériences ».

La visite s’est achevée par la remise solennelle d’un tableau de l’artiste, grand fan de Paul Ahyi, à la ministre Victoire Tomegah-Dogbé.

Kossi Elom Lovenou : saint crépin qui rêve des chaussures « Made in Togo »

La suite de ce deuxième acte de la tournée s’est effectuée à « Elégance Plus », une entreprise de fabrication de chaussures et ceintures en cuir. Son promoteur, Elom Kossi Lovenou, a été lauréat du concours « Meilleurs Entrepreneurs 2017 », organisé par le ministère du développement à la base.

Celui qui ambitionne de « créer une marque de chaussures typiquement togolaise », a reçu du FAIEJ, un financement de 1 200 000 FCFA en Février 2015, qui lui a permis de créer son entreprise de cordonnerie et de le doter d’un centre de formation.

Formé lui-même en fabrication de chaussures en cuir, il emploie aujourd’hui quatre (04) personnes et a un chiffre d’affaires mensuel moyen de 835 000 FCFA pour un taux de rentabilité évalué à 51%.

18728 in 8 TogoFirst Victoire Guy

Les ministres l’ont félicité pour sa créativité et l’ont encouragé à continuer dans la même lignée.

« L’Abidjanaise », l’hymne à la tresse

Ce salon de coiffure ouvert par Aziandjipe Afiwa, vice-championne du plus grand concours de coiffure africaine, diffusée sur la Chaine A+ et qui emploie près de 26 personnes dont 2 hommes, a été ouvert à Agoè-Assiyéyé dans la banlieue nord de Lomé, il y a encore moins d’un an.

18728 in 9 TogoFirst Victoire Guy

Devant les médias, elle n’a pas caché son émotion pour l’honneur de recevoir les deux ministres. Je suis très « émue aux larmes et fière de recevoir la visite des deux ministres », a-t-elle déclaré. Elle a également annoncé avoir des projets afin d’« aider ses jeunes frères et sœurs qui veulent lui emboîter le pas » et compte sur « le soutien et l’accompagnement des deux ministres ».

L’énergie solaire pour se requinquer

La délégation quelque peu éreintée par cette journée-marathon, aura pour point de chute le Village d’Energie Solaire de Baga Kossivi, 3ème prix international du « Meilleur Entrepreneur PPEJ » édition 2016.

Titulaire d’un BTS en électrotechnique, option énergie, le jeune entrepreneur s’est investi dans l’étude, la vente, l’installation et la réparation des équipements solaires à travers son entreprise VESO (Village d’Energie Solaire).

Il a bénéficié d’un accompagnement de 1 800 000 FCFA en 2016. Il emploie dix (10) personnes dont huit (08) permanents pour une charge mensuelle de 900 000 FCFA et a un chiffre d’affaires mensuel de 1 000 000 FCFA. Le jeune patron, qui a été primé Meilleur Etudiant de sa promotion, a, à ce jour, des partenaires comme Yandalux Allemagne et Sunny International Power Corp de la Chine.

Guy Madjé Lorenzo : « Chercher l’excellence, le prix à payer pour être le numéro 1 »

Dans son mot à l’endroit des médias, le ministre Guy Madjé Lorenzo a dressé le bilan de la journée et exhorté la jeunesse à s’inspirer de ces modèles. « On n’a rien sans rien. Quand on a un don, il faut le cultiver et croire dans l’avenir » a-t-il déclaré en substance. Il a également, pour finir, prôné « la recherche de l’excellence afin de devenir le numéro 1 » et aussi la culture de la paix que tous ces artistes magnifient à travers leurs œuvres.

La tournée de proximité initiée par la ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes s’achèvera ce 27 juillet 2018 avec la visite dans la région des plateaux de plusieurs entrepreneurs tous aussi inventifs.

Reportage de Octave A. Bruce

togofirst mobile

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.