Seulement 20% de Togolais sont abonnés à l’internet mobile, sur fond de perspectives positives

TIC
jeudi, 18 avril 2019 17:32
Seulement 20% de Togolais sont abonnés à l’internet mobile, sur fond de perspectives positives

(Togo First) - Au Togo, moins d’un quart de la population (20%) est abonné à l’internet mobile, montrent les dernières données de l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile (GSMA). Une tendance sous-régionale qui met en perspective les efforts à fournir pour parvenir à l’inclusion numérique.

Le Togo ne serait pas sorti de l’auberge, font constater les données de l’association qui représente les intérêts de plus de 750 opérateurs et de près de 400 entreprises de l’écosystème mobile (fabricants de téléphones et appareils mobiles, éditeurs de logiciels, fournisseurs d’équipements, prestataires Internet et organismes issus de secteurs liés).

Alors que les perspectives semblent assez prometteuses pour la sous-région (les connexions par smartphone devraient plus que doubler d’ici 2025), la GSMA indique que le pays d’Afrique de l’Ouest a encore à couvrir 61% de sa population par un réseau haut débit mobile.

Si le nombre de connexions par smartphone a encore des marges de progression – puisque 19% des Togolais couverts par un réseau haut débit mobile, ne s’en servent pas, majoritairement des adultes – c’est en partie en raison de plusieurs facteurs. En effet, le Togo doit encore fournir des efforts en matière d’infrastructures, d’accessibilité, et surtout de préparation des consommateurs et du contenu, selon l’indice de connectivité mobile GSMA, un outil qui compare les performances de 163 pays à travers le monde.

L’un des défis à relever « dans la poursuite de l’inclusion numérique » est que « l’extension de la couverture reste un défi économique compte tenu des coûts élevés de cette extension et des problèmes liés à la demande des consommateurs », signale la GSMA.

En Afrique de l’Ouest, l’écosystème du mobile employait officiellement 200 000 personnes et 800 000 de manière informelle, fin 2018. Il contribuait à hauteur de 52 milliards de dollars à l’économie de la sous-région. Sa contribution devrait augmenter pour atteindre près de 70 milliards de dollars en 2023, principalement grâce aux gains de productivité, révèle la GSMA.

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.