L’Uemoa envisage la création d’un label pour l’industrie régionale des oléagineux

Agro
jeudi, 06 décembre 2018 13:40
L’Uemoa envisage la création d’un label pour l’industrie régionale des oléagineux

(Togo First) - Réunie à Lomé hier à la faveur de sa 18ème assemblée générale, l’Association des industriels de la filière oléagineuse de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (AIFO-Uemoa), s’est notamment penchée sur les nouveaux défis qui profilent, face à la « concurrence déloyale asiatique », sur le marché régional.

La création d’un label régional serait une des solutions préconisées par Christophe Koreki (photo), premier vice-président de l’association et DG de Palmci (Côte d’Ivoire), pour faire efficacement face aux problématiques de la disponibilité des matières premières, de la compétitivité, de l’insuffisance des productions nationales, ou encore de la concurrence des huiles importées, d’Asie.

Pour Thierry Awesso, 2e vice-président de l'Aifo-Uemoa et DG de la Nouvelle Industrie des Oléagineux du Togo (NIOTO), si la demande togolaise est estimée à environ 40 000 tonnes, la production nationale, quant à elle, atteint difficilement 5000 tonnes. Le gap est assuré par les importations, essentiellement en provenance d’Asie. Le Vice-Président du Conseil national du patronat togolais estime toutefois que ces importations se font dans le non-respect des règles douanières, fiscales et des normes qualitatives et sanitaires.

Ainsi, en appelle-t-il à une ferme volonté politique des autorités compétentes. Pour lui, « Il y a urgence à agir et à engager toutes les actions nécessaires pour impulser une dynamique nouvelle en vue d’assainir l’environnement commercial »

Fiacre E. kakpo

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.