Mifa, des débuts fastes

Agro
vendredi, 07 décembre 2018 15:55
Mifa, des débuts fastes

(Togo First) - Pour les trois derniers mois de sa phase pilote, le Mifa envisage d’accélérer la mise sur pied d’une compagnie d’assurance agricole, proposant une couverture à 6 000 producteurs.

Le mécanisme lancé pour encourager les banques à prêter aux chaînes de valeur agricole, prévoit également d’enrôler 3000 agriculteurs supplémentaires. Il est également prévu le renforcement des capacités de tous les acteurs de la chaîne de valeur agricole. 

 Alors qu’il vient de boucler ses six mois de mise en œuvre, le Mifa, fondé sur le partage de risques, dresse le bilan d’un début faste : plus 3500 agriculteurs et 122 coopératives accompagnés.

Ces coopératives réparties sur 7 sites pilotes ont sollicité environ 2 milliards FCFA de crédit auprès des institutions financières. Sur ce montant, 105 millions FCFA ont été accordés au taux de 8% tandis que 1,2 milliard FCFA a été approuvé et est en cours de déblocage.

Sur les sites de Sadori dans la préfecture de l’Oti, Tagnamboul dans le Dankpen, à Blitta, Notsè, Kovié et Aglomeglozou, les exploitants agricoles ont bénéficié d’une pré-livraison d’intrants pour environ 75 millions FCFA. Le mécanisme a également signé une dizaine de conventions de partenariats et établi des relations d’affaires avec une cinquantaine d’acteurs des chaînes de valeur. 

Essentiellement, des contrats d’achats avec une dizaine d’agrégateurs pour l’acquisition de 10 000 tonnes de riz, 10 000 tonnes de manioc et 3500 tonnes de maïs ont été signés, grâce au Mifa.

Fiacre E. Kakpo

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.