La centrale thermique ContourGlobal de Lomé bascule à 50% d’alimentation au gaz

Energies
lundi, 08 octobre 2018 11:49
La centrale thermique ContourGlobal de Lomé bascule à 50% d’alimentation au gaz

(Togo First) - La Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET) vient d’annoncer le basculement de la centrale thermique ContourGlobal, installée à Lomé, à 50% au gaz.

Selon la CEET, un contrat d’approvisionnement a été signé le 08 juin dernier avec Axxela Ltd, spécialisé dans la distribution de gaz naturel et anciennement connu sous le nom de Oando Gas and Power Ltd.

En vertu de cet accord, la compagnie basée à Lagos fournit la centrale de 100 MW en gaz naturel depuis le 1er juillet 2018, apprend-on. Précisément, le gaz est acheminé à travers le Gazoduc de la West African Gaz Pipeline Company Ltd (WAPCo) ou Société de Gazoduc Ouest Africain, pour alimenter les groupes de la centrale opérée par l’Américain ContourGlobal.

Depuis ce mois d’octobre 2018, trois des six groupes de la Centrale fonctionnent déjà au gaz, indique la compagnie d’électricité, qui estime que les autres groupes devraient passer au gaz avant la fin du mois de novembre 2018.

Avec ce basculement au gaz naturel qui, selon la CEET, « optimise son mix énergétique », la compagnie publique prend une sérieuse option pour la réduction de son coût d’exploitation relativement élevé, en raison de l’utilisation jusqu’alors du fuel lourd pour alimenter ses moteurs de ContourGlobal.

En vue d’assurer une sécurité énergétique à un coût compatible avec les revenus des ménages, « ce basculement au gaz optimise le mix énergétique de la CEET et inverse progressivement le régime de fonctionnement en secours vers un régime en continu avec une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre et une réduction de la dépendance du pays par rapport aux importations de l’énergie électrique. », explique la compagnie publique d’électricité. Il devrait permettre d’assurer au Togo une sécurité énergétique à un coût compatible avec les revenus des ménages.

Au Togo, en vue de répondre à la demande croissante d’électricité, le gouvernement envisage d’installer une seconde centrale thermique dans la zone portuaire, dont les moteurs fonctionneront au GNL (Gaz naturel liquéfié), provenant de la Guinée Equatoriale. Un mémorandum d’accord a été signé en avril dernier entre le Togo et le pays d’Afrique centrale. Selon les informations parvenues à Togo First, les deux parties sont à pied d’œuvre pour concrétiser ce partenariat qui devrait ériger Lomé, comme hub énergétique pour la fourniture en GNL des pays de l’hinterland, en particulier le Mali et le Niger.

Fiacre E. Kakpo

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.