Les pays africains souhaitent être les acteurs engagés de la révolution solaire en Afrique et dans le monde

Energies
mercredi, 12 septembre 2018 12:02
Les pays africains souhaitent être les acteurs engagés de la révolution solaire en Afrique et dans le monde

(Togo First) - Six pays africains (Bénin, Burkina Faso, Gabon, Mali, Niger et Togo), ont officialisé le lancement le 10 septembre, d’une initiative mondiale pour la mobilisation des investissements pour le compte de l’Alliance Solaire Internationale (ASI), apprend-on. 

Cette initiative, directement portée par les chefs d’Etat de ces pays, vise à rallier tous les pays membres de l’alliance qui le souhaitent. Elle s’inscrit dans le cadre du Programme « Affordable Finance at Scale » dont l’objectif est de faciliter les investissements dans le solaire.

Selon le communiqué officiel, ce projet qui se veut une réponse directe aux priorités fixées lors du sommet de New Delhi en 2018, a été finalisé lors d’une réunion dans la capitale togolaise les 23 et 24 août entre les conseillers des Chefs d’Etat.

Selon le Président Togolais, Faure Gnassingbé, « à travers cette initiative, les pays africains souhaitent être les acteurs engagés de la révolution solaire en Afrique et dans le monde ».

Le chef de l’Etat malien Ibrahim Boubacar Keita relève pour sa part l’utilité d’une telle initiative. En effet, elle  permettra, indique-t-il, « la levée des barrières légales, réglementaires et institutionnelles, empêchant le déploiement massif des investissements et des solutions innovantes de financement ». 

De son côté, le n°1 béninois, Patrice Talon affirme : « Cette initiative nous permettra de déployer plus de projets, plus rapidement, à moindre coût et d’une manière plus conforme à nos besoins et à nos intérêts ».

Les pays impliqués se retrouveront pour une deuxième session de travail en fin septembre.

Rappelons que depuis 2013, les pays membres  de la Cedeao disposent d’une politique d’énergies renouvelables.

L’Alliance Solaire Internationale a été lancée à l’occasion de la COP 21 par l’Inde et la France. Elle a pour objectif de rassembler les 121 pays de la zone intertropicale, forts de leur potentiel solaire, afin d’impacter massivement le déploiement de l’énergie solaire. 

Octave A. Bruce

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.