Le Togo se dote d’une loi pour faire la part belle aux énergies renouvelables

Energies
jeudi, 26 juillet 2018 08:09
Le Togo se dote d’une loi pour faire la part belle aux énergies renouvelables

(Togo First) - Le Togo peut désormais exploiter le plein potentiel des énergies renouvelables. A la faveur d’un vote parlementaire intervenu mardi 24 juillet, les députés togolais réunis en session extraordinaire ont adopté la loi sur la promotion de la production d’électricité à base des sources d’énergies renouvelables. Il s’agit d’une avancée notable dans un contexte où le pays prévoit de faire la part belle aux énergies de sources propres dans sa nouvelle stratégie d’électrification qui couvre la période 2018-2030. Un plan ambitieux porté par un mix énergétique qui vise un taux d’intégration de 50% des énergies renouvelables, en ligne avec les ODD.

La nouvelle loi offre un cadre juridique et règlementaire attractifs aux investissements dans ce sous-secteur. Cette mouture va permettre de répondre de façon efficiente aux défis liés aux activités de production, de commercialisation et d’utilisation de l’électricité produite à partir des énergies renouvelables.

« La présente loi fixe le cadre juridique général de réalisation de projets de production d’électricité à base de sources d’énergies renouvelables, soit pour l’auto consommation, soit pour la commercialisation. Pour le Gouvernement, ce vote est un réel motif de satisfaction et cette loi va servir d’outil pour passer de la théorie au pragmatisme, car elle nous permet de disposer d’un instrument juridique fiable qui encadre la gestion du sous-secteur des énergies renouvelables au Togo et qui permettra de mettre en œuvre, les différents axes de la stratégie d’électrification du pays », a souligné André Johnson, ministre de l’environnement et des ressources forestières.

Le dispositif qui prépare le Togo aux investissements et au développement des technologies disruptives en matière d’énergies propres, contribuera à la réduction de la dépendance vis-à-vis de l’extérieur en augmentant ses capacités nationales d’approvisionnement en énergie. Ceci, afin de concrétiser la feuille de route Horizon 2030, qui ambitionne d’assurer un meilleur accès de tous aux services énergétiques modernes. Le secteur est le fer de lance de cet agenda dont la mise en œuvre nécessitera l’installation de plus de 300 mini-centrales solaires via le PPP (partenariat public-privé), l’équipement de 555 000 ménages par des kits solaires individuels à l’horizon 2030, ainsi que le développement de centrales hydroélectriques.

« Le vote de ce jour ouvre donc des perspectives de soutien et d’accompagnement à la mise en œuvre de notre politique énergétique basée entre autres sur le développement des énergies renouvelables, notamment solaire et hydroélectrique, ainsi que la préservation de l’environnement, conformément au point 7 des Objectifs de développement durable (ODD). Cet objectif préconise l’accès de tous à une énergie propre, de qualité, à un coût abordable et qui préserve l’environnement », a ajouté le ministre.

Fiacre E. Kakpo

togofirst mobile

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.