Thierry Awesso : « il urge de trouver des alternatives plus solides à la problématique de financement des PME/PMI »

Gouvernance économique
jeudi, 05 décembre 2019 15:53
Thierry Awesso : « il urge de trouver des alternatives plus solides à la problématique de financement des PME/PMI »

(Togo First) - A l’ouverture ce jeudi 05 décembre de la 1ère édition de « E-DAY » (Jour des Entrepreneurs), Thierry Awesso, 1er Vice-président du Conseil National du Patronat (CNP-Togo) tire la sonnette d’alarme sur l’urgence de régler la problématique de financement des PME/PMI.

Le responsable de l’usine de  production d’huile NIOTO a fait constater en outre que « si ces entreprises constituent l’un des maillons essentiels de l’économie nationale avec une participation de plus de 80% à l’activité économique,  elles sont  toutefois sérieusement  confrontées à la problématique de financement de leurs activités ».

Selon Thierry Awesso, « il urge de trouver des solutions alternatives plus solides » à ce problème. Une préoccupation dont se fait l’écho le forum « E-DAY », (Jour des Entrepreneurs) qu’organise l’agence de communication Focus Yakou de Jean-Paul Agboh-Ahouelete autour du thème : « Obtenir un financement pour son entreprise : quelle est la formule gagnante ? ».

En droite ligne avec le thème de l’événement, des panels et ateliers se tiennent ces 05 et 06 décembre autour des sujets suivants, entre autres : « obtenir un financement bancaire : les meilleures astuces » ; « le financement par la bourse, une opportunité encore méconnue des entrepreneurs », « Institutions financières internationales : quel accompagnement pour les entrepreneurs locaux ? », « les dispositifs publics d’accompagnement des entreprises et porteurs de projet au Togo ».

Ce sont des participants issus de divers secteurs d’activités qui se réunissent ces deux jours autour de la question. Le N°1 de Focus Yakou indique que ces synergies d’actions sont nécessaires « pour attirer les créateurs de richesses à faire bouger les lignes du développement ».

S’engageant dans un plaidoyer, Rémy Moevi, 1 er Vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) qui appuie l’événement, encourage les banquiers à « faire un petit effort pour accompagner les entreprises ».

Séna Akoda

togofirst mobile

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.