Togo : l’Etat va injecter chaque année 150 millions FCFA pour l’assurance maladie des volontaires nationaux de compétences

Gouvernance économique
vendredi, 10 août 2018 09:21
Togo : l’Etat va injecter chaque année 150 millions FCFA pour l’assurance maladie des volontaires nationaux de compétences

Au Togo, les volontaires nationaux de compétences vont désormais bénéficier d’une assurance-maladie, ainsi que leurs ayants-droit (famille, conjoint et enfants d’âge mineur). Le projet a été lancé hier 09 août 2018 dans la capitale togolaise par l’Agence Nationale de Volontariat du Togo (ANVT).

Ce lancement a été couplé de la signature d’une convention portant sur le programme de couverture sociale, entre Omar Agbangba, directeur général de l’ANVT (Agence nationale du volontariat au Togo), et Myriam Dossou, directrice de l’Institut National d’Assurance-Maladie (INAM), au cours d’une cérémonie présidée par Victoire Tomégah-Dogbé, ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi  des jeunes.

Au total, le projet prendra en charge 3800 personnes dont 2208 volontaires nationaux de compétence inscrits et immatriculés dans la base des assurés de l’INAM. Il coûtera chaque année 150 millions FCFA à l’Etat.

Selon le N°1 de l’ANVT, ce projet, par sa vocation à réduire la précarité et à prendre en charge les maladies, devrait raffermir l’engagement des jeunes volontaires de compétences dans le cadre de leurs missions. Victoire Tomégah-Dogbé pour sa part, estime que cet engagement de l’Etat aux côtés des volontaires témoigne des efforts du gouvernement en matière d’épanouissement de la jeunesse togolaise et de l’inclusion financière. Il traduit en outre, son ferme engagement à relever le niveau de vie de la jeunesse togolaise, à repousser les frontières de la précarité et surtout, à assurer une protection sociale à toutes les couches de la population.

La ministre exhorte les bénéficiaires à faire preuve de responsabilité dans l’usage de cette couverture maladie qui leur est offerte et à éviter les abus : « C’est de votre responsabilité de protéger cette assurance afin d’éviter les différents abus qui peuvent être liés à son usage. C’est comme cela que vous contribuerez à pérenniser cette action,  dont l’efficacité et la durabilité relèvent de nos responsabilités individuelles et collectives ».

togofirst mobile

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.