UMOA : vers l’adoption d’une loi uniforme sur l’affacturage dans les États membres

Gouvernance économique
lundi, 11 mars 2019 12:07
UMOA : vers l’adoption d’une loi uniforme sur l’affacturage dans les États membres

(Togo First) - La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) organise le mercredi 13 mars prochain, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme portant sur l’affacturage dans les Etats membres de l'Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA).

L'affacturage ou « factoring », apprend-on, permet à une entreprise de disposer rapidement de l'argent de ses factures ou de ses créances clients, sans attendre leur échéance.

Concrètement, l’entreprise cède ses créances clients ou ses factures à un établissement spécialisé (factor) qui lui en avance le règlement. A charge pour le factor de gérer les encaissements concernés, comme le suivi, la relance, le recouvrement et même, de supporter le risque éventuel d'impayés.

La concertation prévue, s’inscrit dans le cadre des actions initiées par l’UMOA afin de promouvoir le développement d’instruments de financement des activités économiques en général, et des PME en particulier, indique la BCEAO.

Au menu, il est prévu la présentation du projet de Loi Uniforme sur l’affacturage et des échanges sur sa cohérence et sa pertinence.

L’idée, c’est de recueillir les observations des participants. Enfin, la rencontre permettra aux participants de réfléchir sur l’opportunité d’élargir l’activité à des intervenants autres que des établissements de crédit.

Sont annoncés à la rencontre, les représentants des ministères en charge des Finances, des établissements de crédit de l'Union, des partenaires de la BCEAO et des représentants d'institutions régionales et internationales (BOAD, OHADA).

Séna Akoda

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.