Togo : un colloque fait l’éloge de l’entreprenariat social et exprime le besoin d’un cadre juridique pour cette activité d’avenir

Gouvernance économique
vendredi, 11 mai 2018 18:53
Togo : un colloque fait l’éloge de l’entreprenariat social et exprime le besoin d’un cadre juridique pour cette activité d’avenir

(Togo First) - Une conférence sur l’entrepreneuriat social, une initiative de l’Ambassade des Etats Unis, soutenue par la société Alaffia et Ecobank Transnational Incorporated a été animée ce 11 mai 2018 à Lomé. Le thème retenu était : « La place des entreprises sociales dans la réalisation des défis de l’heure ».

L’idée était d’inculquer aux trois cents (300) participants, les fondamentaux de l’entrepreneuriat social. Avec force détails, tous les modèles de réussite en entrepreneuriat social ont, lors des panels, partagé leurs réussites économiques mais également l’impact social positif de leurs initiatives sur leurs communautés respectives.

Selon David Gilmour (photo), ambassadeur des Etats Unis au Togo, «  ce modèle économique est ce qui doit nous réunir. Ici, la rentabilité et l’impact social positif ne s’excluent pas mutuellement ».  Et d’ajouter : « Il est en effet possible de bâtir une entreprise prospère et en même temps de faire du bien social ».

Toutefois, ce type d’entrepreneuriat se trouve confronté à un défi : celui de la réglementation applicable. C’est ce volet qu’a abordé Victoire Tomegah-Dogbé (photo), ministre du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes à l’ouverture de la rencontre. En effet, a-t-elle fait observer : « il faut créer un cadre juridique ; c’est ce qui va certainement sortir de ce colloque et je pense que le gouvernement y accordera tout l’intérêt et toute l’attention qu’il faut ».

Séna Akoda

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.