Togo : la création de deux parcs industriels vise à attirer plus de 1000 milliards FCFA d’investissements sur la période 2018-2022

Investissement
mercredi, 16 mai 2018 07:34
Une usine textile au Ghana. Une usine textile au Ghana.

(Togo First) - Le gouvernement togolais prévoit dans le Plan National de Développement 2018-2022 en cours de finalisation, la mise en place d’un pôle manufacturier et de deux parcs industriels pour donner vie au secteur industriel, peu développé à ce jour. Les parcs industriels devront être constitués chacun, de 15 usines intensives, tournées vers l’exportation du textile, des chaussures, etc.

Selon toute vraisemblance, la concrétisation de ce plan devrait booster les exportations du textile togolais vers plusieurs pays, dont les Etats Unis. Le pays bénéficie, en effet, d’un visa textile destiné à faciliter l’accès de ses produits textiles au marché américain dans le cadre de la loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique (AGOA).

Dans la filière textile, priorité sera donnée à la promotion du savoir-faire local, à la production de coton et à la recherche de partenaires stratégiques étrangers.

Ce projet ambitieux devrait attirer des investissements directs étrangers de l’ordre de 1000 milliards FCFA sur la période 2018-2022, précise-t-on. L’amélioration en cours du climat des affaires devrait rassurer les investisseurs étrangers.

Le projet vise à créer 100 000 emplois sur la période indiquée. Pour ce faire, il est prévu le déploiement d’une stratégie axée sur le développement de chaînes de valeurs complètes des filières clés de l’agro-industrie.

A terme, le gouvernement envisage réaliser une croissance annuelle moyenne du secteur industriel et manufacturier de l’ordre de 10% par année, porté par de nouvelles filières.

Séna Akoda

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.