La douane française a empêché l’exportation de 24,6 tonnes de déchets automobiles vers le Togo

Logistique
jeudi, 07 mars 2019 13:14
La douane française a empêché l’exportation de 24,6 tonnes de déchets automobiles vers le Togo

(Togo First) - Selon le dernier rapport financier de la douane française, les agents de Sète, ville portuaire du sud-est de la France, ont, en avril dernier, mis la main sur 24,6 tonnes de déchets automobiles, en partance pour le Port de Lomé.

Dans un contrôle ordinaire de deux semi-remorques à destination du pays d’Afrique, la douane s’est rendu compte que « les bennes des poids lourds » n’étaient « pas vides, comme annoncé, mais remplies de déchets automobiles non dépollués ».

A l’issue des fouilles, « au total, 24,6 tonnes de déchets automobiles sont extraits des deux véhicules, notamment, trois blocs moteur de tracteurs routiers, quarante roues de camions usagées, huit essieux de poids-lourds, des pare-chocs avec plaques d’immatriculation, des réservoirs et des batteries. », selon l’inventaire de la douane. 

Alors qu’il est interdit  dans l’Union européenne d’exporter de déchets vers les pays ne disposant pas de capacités de retraitement adaptées, « la société mise en cause s’est vue contrainte de payer les frais de dépollution et de destruction de ces marchandises, ainsi qu’une amende douanière. »

Selon ses propres statistiques, en 2017, la douane française a réalisé 471 constatations relatives aux transferts transfrontaliers de déchets (+ 82 % par rapport à 2016).

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.