Au Togo, la ministre Cina Lawson lance l’Environnement Numérique du Travail pour révolutionner l’enseignement

TIC
mardi, 03 juillet 2018 12:08
Au Togo, la ministre Cina Lawson lance l’Environnement Numérique du Travail pour révolutionner l’enseignement

(Togo First) - Après la mise en route du projet Wifi Campus, Cina Lawson, ministre des Postes et de l’Economie Numérique a mis le cap sur l’Environnement Numérique du Travail (ENT). Lundi, 02 juillet 2018, elle a, en présence de son collègue des Enseignements Primaire, Secondaire et de la Formation Professionnelle, celui de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et celui en charge de la communication, lancé cet outil qui se veut une plateforme dédiée à améliorer significativement le système éducatif dans les lycées techniques et les lycées scientifiques du Togo. C’était au Lycée Technique et Professionnel d’Adidogomé, dans la capitale togolaise.

De l’avis de la ministre, « à l’instar d’autres initiatives comme le « Wifi Campus » (de déploiement du très-haut débit Internet sur les campus universitaires de Lomé et de Kara), l’ENT est une composante à part entière de tout un dispositif cohérent en direction de la jeunesse togolaise et dont l’objectif est de répondre à une préoccupation majeure : adapter nos formations aux exigences de l’emploi afin d’assurer à nos enfants un avenir professionnel ».

17169 togofirst

Une révolution de l’enseignement

Le projet ENT a vocation à révolutionner l’éducation en impulsant une approche pédagogique qui intègre les TIC. Selon la ministre, « Le numérique doit permettre aujourd’hui aux Togolais de tout faire autrement grâce aux nouvelles possibilités et opportunités offertes ».

En ce sens « l’éducation doit connaître une véritable révolution en son sein pour permettre à la jeunesse de cultiver l’excellence, d’être compétitive et d’affronter les énormes défis auxquels elle fait face », a indiqué la ministre.

Plus concrètement, détaille Cina Lawson, il s’agit d’un intranet sur lequel un groupe d’ordinateurs et de serveurs sont connectés, une plateforme sur laquelle on trouve du contenu pédagogique, les matières enseignées dans le système éducatif, technique et scientifique.

L’ENT comporte des logiciels de simulation, un outil de travail collaboratif qui permet aux enseignants d’envoyer des e-mails aux élèves et à ceux-ci de répondre. Cette plateforme technique est appuyée par une connexion très haut débit fournie par le réseau E-gouv qui dessert le lycée.

Komi Palamwé Tchakpélé, ministre des Enseignements Primaire, Secondaire et de la Formation Professionnelle, a, pour sa part, indiqué que l’ENT s’inscrivait dans une vision gouvernementale, celle de faire du Togo un hub logistique. Et ceci passe par la digitalisation. Un défi impossible à relever sans la formation des compétences humaines. Grâce à l’ENT, les méthodes didactiques connaissent une mutation positive en intégrant les TIC.

Son collègue de l’Enseignement technique et de la Formation Professionnelle, Georges Kwaku Aïdam, a mis en évidence la valeur ajoutée de cette révolution à l’adéquation Formation – Emploi. Une affirmation confortée par les récentes recherches en matière de prospective qui établissent que dans les 20 prochaines années, 50% des métiers existants actuellement sur la planète vont disparaître au profit d’autres métiers dont on ignore la nature mais qui seront essentiellement basés sur le numérique, l’informatique et le digital.

 Séna Akoda

togofirst mobile

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.