Faure Gnassingbé aux Emirats Arabes Unis : Al Dahra Holding pour l’Agriculture et AMEA Power pour les énergies

Gouvernance économique
mercredi, 13 mars 2019 12:51
  Faure Gnassingbé aux Emirats Arabes Unis : Al Dahra Holding pour l’Agriculture et AMEA Power pour les énergies

(Togo First) - Au 2è jour du périple du Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé aux Emirats Arabes Unis, deux importants groupes émiratis se positionnent, l’un sur le secteur agricole et l’autre sur celui des énergies au Togo.

Le 12 mars 2019, Faure Gnassingbé a accordé une audience au Vice-Président et  Co-fondateur de Al Dahra Holding pour poursuivre la réalisation des objectifs du Togo dans le secteur agroalimentaire. Le  Vice-président du groupe qui emploie plus de 5 000 personnes et dessert plus de 45 marchés, avec une position de leader en Asie et au Moyen-Orient, déclare à l’issue de l’entretien : « Je me suis entretenu avec le Président de la République ce jour. Nous avons essentiellement discuté des opportunités que le Togo offre en matière d'agriculture et de productions agricoles. Nous représentons le groupe Al Dahra. Nous investissons dans des fermes et exploitations de grandes tailles allant de 200 hectares et plus ». Il ajoute : « Avec le Président, nous avons partagé notre expérience et capacité en matière de création de grandes fermes d'exploitation agricole. Nos échanges et prises de contacts ne s'arrêtent pas là, ils vont continuer afin de déboucher sur une entente finale qui soit bénéfique au peuple togolais »

AMEA Power s’engage pour la centrale solaire de 30 MW

Objectif phare de la stratégie nationale d’électrification, la construction de la 1ère centrale solaire de 30 MW est déjà financée partiellement à hauteur de 15 millions $. En tout, elle devrait coûter 40 millions $. Il s’agit de la 1ère de 4 centrales solaires prévues par le pays d’ici à 2025.

32099 Faure

Le séjour de Faure Gnassingbé à Abu Dhabi a permis la signature d’un Memorandum of Understanding (MoU) entre le Togo et AMEA Power pour accélérer le processus d’installation de cette centrale.

Selon la cellule de communication de la présidence togolaise, « avec la signature de ce MoU,(…) le schéma de la construction se met en place. L’opérateur mettra tout en œuvre pour apporter le reste du financement et la concrétisation rapide de ce projet ». Côté togolais, cette signature a été matérialisée par Marc Ably-Bidamon Dèdèriwè, ministre des Mines et de l’Energie.

Séna Akoda

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.