Contre-performances d’Air France KLM sur ses activités africaines en 2018

Transport
jeudi, 07 mars 2019 12:05
Contre-performances d’Air France KLM sur ses activités africaines en 2018

(Togo First) - Les activités africaines d’Air France KLM qui dessert une cinquantaine de destinations sur le continent, dont Lomé, ont reculé l’an dernier. Les ventes de billets en terre africaine se sont inscrites à la baisse, tombant à 1,12 milliard d’euros alors qu’elles se situaient à 1,17 milliard d’euros un an plus tôt. Une baisse de 50 millions d’euros. 

Dans la même dynamique baissière, le chiffre d’affaires sur le transport de passagers à destinations de l’Afrique hors Maghreb, glisse légèrement  à 2,9 milliards, en régression d’environ 120 millions d’euros, a constaté l’Agence Ecofin.

Si la compagnie issue d’une alliance franco-néerlandaise ne s’est pas étalée sur ces contre-performances africaines, elle a tout de même révélé une réduction de 1,6% de ses sièges au kilomètre offert (mesure qui détermine le nombre de sièges offerts sur une ligne aérienne). Le nombre de passagers transportés au kilomètre a lui aussi baissé, constate le media économique axé sur l’Afrique. 

Rappelons qu’Air France KLM, actionnaire dans plusieurs compagnies du secteur aérien africain voit  de plus en plus sa « voilure » se réduire. La raison : une forte concurrence due à l’émergence d’autres compagnies d'envergure régionale ou internationale, qui offrent désormais une connectivité plus facile et un rapport qualité prix plus compétitif aux yeux d’un nombre croissant d’Africains.

Depuis fin 2017, par exemple, ses parts dans Kenya Airways ont été ramenées de 26,73% à 7,76%, à la suite de la restructuration de la dette et des capitaux propres de la compagnie d’Afrique orientale.

 

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] t o g o f i r s t . c o m

Please publish modules in offcanvas position.